BIOGRAPHIE

 

GHOLES fut formé en juillet 1995 par Fred (guitares) et Charlotte (vocaux).
Le premier line-up fut complet quelques mois plus tard et permit l'enregistrement d'une démo 3 titres en juillet 1996. Dès les premiers morceaux, GHOLES pose les bases de ce que sera la musique du groupe, à savoir un Metal contrasté entre guitares mélodiques et rythmes Death, une alternance entre voix gutturales et voix claires, avec malgré tout une prédominance des voix gutturales, le tout ponctué de passages atmosphériques.

Après quelques changements de musiciens, Olivier intègre le groupe en tant que second guitariste, ainsi que Lina à la batterie et Olivier B. à la basse. GHOLES entre alors au studio Tymix, et enregistre "Songe", une seconde démo, plutôt bien accueillie dans le milieu Metal underground (voir les chroniques dans la section Discographie). Cette démo propose 4 morceaux toujours dans la même veine. L'apport de quelques nappes de synthétiseurs dans les compositions va renforcer l'aspect atmosphérique de certains passages et aboutir en mai 1998 à la venue dans le groupe d'un claviériste, en la personne de Nicolas.

Suite au manque de travail et d'implication de Lina et Olivier B., GHOLES décide de se séparer de ces deux musiciens. Et tout en composant de nouveaux morceaux, part en quête de remplaçants. L'arrivée de Tamatoa à la batterie en janvier 1999 et de Florian, à la basse, en septembre 1999 permettra au groupe de trouver enfin une véritable homogénéité, un line-up soudé et motivé, et d'avancer.

En mai 2000, GHOLES retourne au studio Tymix et enregistre son premier CD, "Fleur de Soufre". Il se compose de 6 titres. 4 morceaux inédits, une reprise de "Lost in my own dream" (issue de la première démo), ainsi qu'une reprise de "In quest of sea" (issue de "Songe"). Grâce à cet enregistrement, GHOLES signe un contrat de distribution avec le label THUNDERING RECORDS.
"Fleur de Soufre" sort officiellement dans les bacs en janvier 2001.

Toujours en janvier 2001, Gholes enregistre "The Cube", une reprise du groupe SUP pour l'album hommage "A Vision Of SUP". Ce fut là le dernier enregistrement de Charlotte. En octobre 2001, pour des raisons personnelles, elle annonce qu'elle quitte le groupe.

De nouvelles compositions commencent à naître en vue d'un prochain album. Cette fois, l'idée est de réaliser un album-concept. 8 morceaux formeront les 8 chapitres d'une seule et même histoire.

En Janvier 2002, Pierre intègre le groupe en tant que nouveau chanteur. Il est très vite à l'aise sur les anciens morceaux, et s'implique directement dans la composition des parties vocales des nouveaux morceaux.

Entre 2001 et 2005 GHOLES travaille sur la composition, les arrangements et le concept du nouvel album. Entre août et novembre 2002, deux morceaux sont enregistrés et diffusés via le site internet afin de présenter Pierre, et de donner un petit avant goût de l'album.

En 2004, Olivier et Nicolas décident d'arrêter leurs activités au sein de GHOLES. Intégrer de nouveaux membres à ce moment là n'est pas judicieux car le travail sur l'album est bien trop avancé. Du coup, toutes les parties claviers sont programmées. Et Fred prend en charge l'intégralité des parties guitares.

Mars 2005, GHOLES entre au studio IReal et enregistre "Coexistence" son nouvel album...
8 nouveaux titres plus 3 interludes figureront sur le CD. En janvier 2006, l'enregistrement est terminé, et l'album est prêt pour une sortie dans les bacs...

Tamatoa retourne vers Tahiti, sa terre natale, de manière définitive en été 2006. Les démarches pour faire produire l'album restent infructueuses, et "Coexistence" ne parvient pas à trouver de soutien auprès des distributeurs ou maisons de disque, ce qui fait que le groupe passe en stand-by, chacun des musiciens se consacrant à ses autres projets musicaux.

Le 18 juillet 2010, Pierre trouve la mort accidentellement lors d'une randonnée. Suite à ce tragique événement, GHOLES décide de rendre hommage à son chanteur et de sortir "Coexistence" en autoproduction. Ces événements marquent la fin du groupe, et concluent 15 années de carrière métallique.

Septembre 2010, "Coexistence" est disponible en CD digipack, limité à 300 exemplaires.

 

CONCERTS

 


LOUDBLAST - DAGOBA - GHOLES

23 avril 2004 - Rockstore - Montpellier

 

Chronique parue sur LEPROZY Webzine (www.leprozy.com)
Par Phil

" Pour cette soirée 100 % française, le Rockstore est assez bien fourni (d'où l'interêt pour les groupes de jouer un week end à Montpellier sinon pas bon...). En attendant de sortir leur prochain cd, GHOLES a pu étraîner pas mal de compositions inédites devant son public. Si leur dernier passage dans cette salle avait laissé l'image d'une surprenante chanteuse (à la voix death), il faut désormais compter sur Pierre pour tenir le micro. La comparaison n'a pas lieu d'être puisque GHOLES repart sur une nouvelle play-list composée essentiellement de nouveaux titres (un seul "ancien" a été joué). Une autre période commence donc... Concernant leur prestation, rien à redire. Les musiciens sont bien concentrés et plus à l'aise que lors de leur dernier passage au Rockstore. Leur death technique et mélodique est ponctué de parties calmes, ce qui pousse le public à regarder plus qu'à se défouler. Le son est à la hauteur des subtilités proposées par GHOLES... un bon avant-gout de l'album à venir."

 

 

 


"DYING DREAMS CONCERT METAL"
GHOLES - HEDAWN - EVIGHELT - FUNERARIUM

10 janvier 2003 - Poste à Galène - Marseille

 

Chronique parue sur Les Acteurs de l'Ombre Webzine (lesacteursdelombre.net)
Par Sébastien WILLIAM

"...Puis vient GHOLES, un groupe de death mélodique et technique de Montpellier.
Les deux guitaristes sont excellents, et possèdent une maîtrise absolue dans l'art technique et mélodique. Le bassiste également est très en verve ce soir là, en cassant d'entrée de jeu une de ses cordes, et en sautillant durant tout le show. Quand au chanteur (également musicien / compositeur du génial FEANTURI, que je conseille à tous les fans de black dark médiéval), il possède une bonne voix death et assure parfaitement son rôle de front-man. Il est soutenu par un synthé. Notons que les passages au piano étaient un peu trop forts par rapport à l'ensemble, et les notes s'intégraient assez mal aux compos.
Mais face à ce groupe talentueux, le public est sous le charme (les pogos ayants disparus depuis Funérarium!) et en redemande. Bravo à eux !
Note : 8 / 10

Au final, nous avons assisté à une très bonne soirée (avec une ambiance chaude et généreuse qui était enfin au rendez-vous…), et qui a réussi à ramener pas moins de 150 personnes…."

 

 

 

 

 

 


THE GATHERING - SUP - GHOLES

26 février 2000 - Rockstore - Montpellier

 

Chronique parue sur Electroshock Zine N° 29
Par Skorbuth

"...C'est un jeune groupe local qui avait l'honneur d'assurer la première partie: Gholes. Un set d'une demi-heure, durant lequel le groupe nous a proposé un Death metal mélodique de bonne facture: Un soliste impressionnant, et un batteur qui connait son boulot, jusqu'au bout des olives de ses baguettes! On pense un peu à Fairlight par moment, à un détail près: Ici, c'est une demoiselle qui assure les parties vocales! Le chant clair est très propre (certes un brin linéaire) mais en revanche, la blondinette nous dévoile tout son talent dans... les voix death!! En digne gardienne des valeurs du death, la chanteuse a littéralement scotché l'assemblée par la qualité et la puissance de son organe! Le gros point fort de ce groupe réside en effet sur le contraste entre la belle petite chanteuse, et la tonalité diabolique de sa voix! Une grosse surprise donc, même si quelques pains (bien vite rattrapés) se sont fait sentir."

 

 



© Crédit photo: Franck Arnaud

 


GHOLES - FAIRLIGHT

8 août 1998 - Sly Bar - Aveyron

 


"NUCLEAR FESTIVAL IV"
KRABATHOR - ODDMÖNGERS - YOUR SHAPELESS BEAUTY - GHOLES - REVERENCE

4 juillet 1998 - Salle Fontaine - St Paul Trois Château

 

 

 


GHOLES - CHAOSIZE

21 juin 1998 - St Roch - Montpellier

 


GHOLES + Guests
16 juillet 1997 - Caveirac

 


GHOLES + Guests
21 juin 1996 - Caveau - Montpellier

 

 

 

 

Copyright © GHOLES. Tous droits réservés.